Caen Football. Le SM Caen et la Coupe de France, une histoire d'amour contrariée

L'histoire d'amour entre le Stade Malherbe et la Coupe de France est contrariée depuis de nombreuses années. Il faut remonter à 1998 pour voir les Caennais accéder aux quarts de finale de l'épreuve centenaire. Tour d'horizon en cinq chiffres.

06/01/2017 à 17:34 par gregorymaucorps

Après une demi-saison faite de hauts et de bas, le Stade Malherbe espère repartir du bon pied en 2017 en commençant par une qualification en Coupe de France. -
Après une demi-saison faite de hauts et de bas, le Stade Malherbe espère repartir du bon pied en 2017 en commençant par une qualification en Coupe de France. -

100

Cette saison, la Coupe de France célèbre ses 100 ans. Pour son entrée en lice dans la mythique épreuve, le Stade Malherbe se rendra en région parisienne ce samedi 7 janvier pour défier Sainte-Geneviève-des-Bois, un club amateur évoluant en CFA2, le cinquième échelon national.

Engagée dans la poule E de CFA2, Sainte-Geneviève-des-Bois pointe au 2e rang de son groupe, à portée de tir du leader Pontarlier. Victime d’un claquage fin novembre, le gardien Rémy Vercoutre devrait faire son retour dans les buts du SMC dans l’Essonne. Quelle entrée en matière réserveront les Malherbistes pour leur reprise en 2017 ?

6

Malherbe et la Coupe de France, c’est une histoire d’amour contrariée depuis deux décennies. En effet, les Caennais n’ont passé le cap des 32e de finale de la célèbre épreuve ouverte aux amateurs qu’à 6 reprises en 20 ans ! C’était en 1997, 1998, 2004, 2005, 2009 et 2014, dont seulement trois fois en étant pensionnaire de l’élite. Des statistiques faméliques pour le club normand.

L'an dernier, le SM Caen d'Andy Delort est tombé aux tirs au but contre l'OM de Diarra.
L'an dernier, le SM Caen d'Andy Delort est tombé aux tirs au but contre l'OM de Diarra en 32e de finale.

19

« Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent (presque) pas connaître… » En effet, le Stade Malherbe a connu ses années fastes en Coupe de France dans les années 1990. A trois reprises durant cette décennie, les Rouge et Bleu ont atteint les quarts de finale (1992, 1996 et 1998), tombant à trois reprises face à des équipes de D1 : Marseille, Montpellier et Lens. Il s’agit des meilleurs résultats du SMC dans cette compétition.

La dernière « épopée » du SM Caen en Coupe de France remonte à la saison 1997-98, soit 19 ans déjà ! Cette année-là, l’équipe caennaise évoluant en Ligue 2 avait passé cinq tours, éliminant notamment successivement Toulouse, Nantes et Sochaux avant de tomber à domicile en quart de finale contre le RC Lens (1-2), futur champion de France de D1.

D’Ornano vibre… sans Malherbe

Depuis, le stade d’Ornano a de nouveau vibré pour la Coupe centenaire, mais ce n’était pas avec le Stade Malherbe. L’an dernier, Granville (CFA2) avait défié en quart de finale l’OM de Batshuayi à Caen, début mars. Défaite 1-0 à la clé. En 2012, les Haut-Normands de Quevilly (National) avaient également affronté Marseille en quart de finale à d’Ornano (succès 3-2 après prolongation) avant de s’offrir une finale au stade de France en éliminant le Rennes de Féret (2-1), en demie, toujours à Caen. Ce match contre les Bretons reste d’ailleurs le record d’affluence au stade d’Ornano avec 21.064 spectateurs.

Deux ans plus tôt, en 2010, ce même club de Quevilly, alors en CFA, avait aussi atteint les demi-finales de la Coupe de France. Disputée à D’Ornano contre le PSG de Makélélé et Giuly, la rencontre ne débouche pas sur la finale espérée par les Normands à cause d’un but d’Erding (0-1).

Le stade d'Ornano en 2010 lors de la demi-finale entre Quevilly et le PSG.
Le stade d'Ornano de Caen en 2010 lors de la demi-finale entre Quevilly et le PSG.

11

Pour donner du baume au cœur des Malherbistes et de ses supporters, le SM Caen n’a plus été battu par une équipe amateur depuis 2006, soit 11 ans. Et encore, les Caennais avaient été éliminés sur tapis vert par Longuenesse (PH) en 32e de finale après s’être imposés pourtant 4-0 sur le terrain. En cause : Caen n’avait aligné que six joueurs figurant sur les deux feuilles de matches précédentes au lieu de sept obligatoire. La commission des statuts et règlements de la FFF avait alors donné match perdu au SMC.

Avant, il faut remonter à la saison 2001-02 pour retrouver trace d’une élimination face à une équipe amateur : c’était La Montagnarde (DH) en 32e de finale. Depuis Longuenesse, le Stade Malherbe reste sur neuf succès consécutifs face à des équipes amateurs.

2014

Six fois lors des sept dernières années, le Stade Malherbe a stoppé sa course en 32e de finale de la Coupe de France. Et les cinq dernières fois, c’était à domicile : contre Lyon en 2011 (0-1), Troyes (L2) en 2012 (2-4 a.p.), Saint-Etienne en 2013 (2-3), Dijon (L2) en 2015 (2-3 a.p.) et Marseille l’an dernier (0-0, 1-3 t.a.b).

La seule éclaircie ces dernières saisons reste l’année 2014. Pensionnaire de Ligue 2 à l’époque, le SM Caen avait atteint les 8e de finale. Après avoir passé le cap de Saint-Pryvé-St-Hilaire (CFA2) au 8e tour et Pontarlier (CFA2) en 32e de finale, les Caennais s’étaient imposés sur l’Ile de Beauté 2-0 à Ajaccio, avant d’être éliminé dans le Nord par Lille (3-3, 5-6 t.a.b). Cela reste toutefois le meilleur parcours en Coupe de France du SMC lors de ces 10 dernières saisons.

14000 Caen

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Dessins de presse

Le Malherbomètre

But-Rodelin1.JPG

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter