Calvados. Le déminage provoque un séisme en mer au nord de Caen

Un déminage par la Marine d'engins datant des précédentes guerres mondiales a provoqué des secousses sismiques le 9 février dernier, au large des côtes calvadosiennes.

16/02/2017 à 16:23 par redaction.liberte

 -
Un séisme de 3,2 sur l'échelle de Richter a été enregistré près des côtes calvadosiennes, le 9 février (Capture d'écran CEA)-

Les Calvadosiens n’ont probablement rien senti le jeudi 9 février 2017, mais une secousse sismique de 3,2 sur l’échelle de Richter (qui en compte 9) a été enregistrée vers 9h30 par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), en mer, à une trentaine de kilomètres au large des côtes calvadosiennes, au nord-est de Ouistreham, près de Caen (Calvados).

Cette secousse sismique est liée à la destruction d’une bombe de 845 kg, équivalent TNT, réalisée ce jour-là par 30 mètres de profondeur.

« Nous avons déjà procédé à des pétardements importants qui ont effectivement provoqué des mouvements sismiques », a expliqué le lieutenant de vaisseau Pierre Joachim Antona au micro de nos confrères de France Bleu Normandie.

« Encore des décennies pour dépolluer les plages et les fonds marins »

Une pratique normale selon la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord.

« C’est quelque chose que nous constatons de temps à autre sur les plus gros engins explosifs. Ce qu’il faut rappeler, c’est qu’on est sur une activité qui est relativement normale, si j’ose dire en Manche-Mer du Nord. Nous sommes sur une mer qui a été très polluée lors des deux derniers conflits mondiaux. Il reste encore des décennies de travail pour dépolluer les plages et les fonds marins de ces engins explosifs historiques ».

En 2016, 753 engins ont été neutralisés par les plongeurs-démineurs de la Marine nationale, basés à Cherbourg. « Cela représente 26 tonnes d’équivalent TNT, c’est énorme », souligne Pierre Joachim Antona.

Jusqu’au 23 février, des bâtiments de guerre de l’OTAN navigueront en Manche pour une opération internationale de « guerre des mines », avec pour objectif de neutraliser les engins datant des deux dernières guerres mondiales (bombes, obus, mines de fond).

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Dessins de presse

Le Malherbomètre

But-Rodelin1.JPG

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter