Ce week-end en Normandie : des conseils sur la permaculture pendant "Végétal en fête"

Pour la première fois, les horticulteurs et pépiniéristes de Normandie organisent ensemble les « Journées découvertes Végétal en fête », samedi 22 et dimanche 23 avril 2017.

20/04/2017 à 17:36 par Marjorie Janetaud

 

Pour votre jardin ou votre balcon, pensez à la permaculture et prenez des infos auprès des horticulteurs et pépiniéristes de Normandie. ©Marjorie Janetaud
Pour votre jardin ou votre balcon, pensez à la permaculture et prenez des infos auprès des horticulteurs et pépiniéristes de Normandie. ©Marjorie Janetaud

Passionnés par les plantes et le jardin, les horticulteurs et pépiniéristes de Normandie, soutenus par leurs associations Horti Pépi et Horti D souhaitent répondre aux besoins des consommateurs en leur montrant « comment s’inspirer de la permaculture pour aménager notre jardin ou notre balcon ». Objectif, « inciter les jardiniers amateurs à ne plus utiliser de produits phytosanitaires » en utilisant des techniques alternatives.

C’est donc à la permaculture qu’ils ont choisi de consacrer cette première édition des « Journées découvertes Végétal en fête ».

La permaculture késako ?

La permaculture a été inventée dans les années 1970 par Bill Morrison et David Holmgren, environnementalistes australiens. Elle se définit comme « une science et un art qui visent à aménager des écosystèmes humains éthiques, durables et robustes qui s’intégreront harmonieusement avec la nature ». La permaculture s’inspire des écosystèmes et des savoir-faire traditionnels : le jardin est un tout et bien observer est primordial. Chaque élément assure plusieurs fonctions.

Choisir des plantes adaptées à votre jardin permet d’obtenir cet équilibre et les professionnels de la production, d’arbres, arbustes et fleurs sont les hommes et les femmes de l’art !

Les techniques alternatives

Ayant eux-mêmes recours aux différentes techniques de permaculture, les horticulteurs et pépiniéristes veulent les partager. Quelques gestes simples et bonnes pratiques peuvent être utilisés. Comme associer des végétaux ou pailler les massifs pour limiter les opérations de désherbage, utiliser du compost, favoriser les auxiliaires au jardin, récupérer les eaux de pluie, planter des haies en mélange, utiliser des annuelles pour favoriser la pollinisation dans le jardin et au potager, créer un jardin nourricier en privilégiant des plants de légumes, des fruitiers produits localement etc. Les techniques alternatives sont nombreuses et ont fait leurs preuves.

Au programme de ce week-end, des animations pour toute la famille… et aussi la possibilité de découvrir des serres en pleine production ! Et parmi les principaux rendez-vous, une conférence atelier sur la permaculture, animée par Constance Canivet, est proposée dimanche 23 avril à 14 heures aux Pépinières Genettais, à Saint-Contest, près de Caen (Calvados).

Plus d’informations et la liste des participants sur le site internet www.jardinage-normand.com.

Les chiffres 
• En Normandie, on compte 216 entreprises horticoles et de pépinières qui cultivent 792 hectares et représentent 949 emplois à la production.
• La valeur à la production est de 65 millions d’euros et ne couvrirait que 20 % des besoins régionaux.
• Près de 47 % du chiffre d’affaires est réalisé en vente directe aux particuliers.
• Les producteurs normands vendent plus de 54 % de leurs végétaux en local et 90 % en régional.

 

carte-des-participants-permaculture.jpg

 

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Dessins de presse

Le Malherbomètre

Da-Silva-Mbapp.JPG

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter